2215
Sécurité

Affaires intérieures

Améliorer la sécurité en unissant nos forces

Notamment dans les régions frontalières, il faut coordonner la gestion des aspects liés à la sécurité, ensemble. C’est par le biais de la feuille de route que nous renforçons donc l’échange, la concertation et le développement conjoint de nos forces de l'ordre.

À travers leur intervention quotidienne, les autorités de sécurité contribuent activement à une cohabitation harmonieuse au sein de la Grande Région. La sécurité et l’ordre public ne doivent pas être assurés uniquement à l’intérieur des frontières nationales. Au sein de l’espace à forte densité de population qu’est la Grande Région, cela repose sur un travail de coopération transfrontalière intensif et basé sur une relation de confiance.

Une telle coopération est impossible sans compétences linguistiques solides et sans une connaissance approfondie du fonctionnement du système du pays voisin. Une coopération étroite entre les agents des forces de l’ordre de la Grande Région devrait donc être favorisée dès l’étape de la formation initiale et continue. Ces derniers devraient bénéficier d’emblée d’une formation portant sur la langue et le système juridique du pays voisin.

Outre des mesures de formation continue communes et régulières, l’objectif à long terme est d’instaurer des modules de formation communs pour les futurs agents des forces de l’ordre de la Grande Région.

Objectif 2020-2022 :

  • Développer une coopération renforcée avec les forces de l'ordre françaises à travers des mesures de formation continue.

Informations clés :

Informations clés :

Les forces de l'ordre

doivent déjà pendant leur formation professionnelle coopérer de manière transfrontalière avec leurs collègues

Partager avec les autres

Pour rester à jour
S'inscrire à la Newsletter