153
Comité franco-allemand de coopération transfrontalière

Réunion du CCT à l’Université de Sarrebruck

Pour une amélioration de la coopération transfrontalière

Le 11 octobre 2021, le Comité franco-allemand de coopération transfrontalière (CCT) s’est réuni pour la première fois à Sarrebruck à l’université. L’objectif du CCT est de promouvoir et de développer la coopération transfrontalière. Le comite vise à élaborer des solutions aux difficultés rencontrées dans leur vie quotidienne par les habitants de la région frontalière en raison des différents systèmes juridiques des deux pays, notamment dans les domaines du transport, de l’emploi, de la santé et du développement.

Le Comité franco-allemand de coopération transfrontalière (CCT), présidé par le secrétaire d’État Roland Theis, et la préfète de la région Grand Est, Mme Josiane Chevalier, s’est réuni pour la première fois le 11 octobre 21 à l’Université de la Sarre. Le CCT est composé de représentants des deux États et des collectivités territoriales de la région frontalière (en particulier des Länder frontaliers à la France, de la région Grand Est et des départements frontaliers à  l’Allemagne ainsi que des Eurodistricts).Il vise à  promouvoir et développer la coopération transfrontalière et apporter des solutions aux difficultés rencontrées dans leur vie quotidienne par les habitants de la région frontalière en raison des différents systèmes juridiques des deux pays, notamment dans les domaines des transports, de l’emploi, de la santé et du développement.


La rencontre a porté notamment sur l’imposition de l’allocation de chômage, la reconnaissance des diplômes et des formations, le transport ferroviaire transfrontalier et le projet de développement de l’hydrogène entre la Moselle et la Sarre.

Étant donné que le nombre de jeunes qui poursuivent leurs études en Allemagne et en France augmente, mais que les obstacles juridiques restent élevés, le Comité propose un statut particulier pour les étudiants et étudiantes transfrontaliers. Un axe prioritaire est également de développer de nouveaux cursus dans lesquels les étudiants et étudiantes combineront les cours à l’université aux formations en entreprise. C’est pourquoi l’Université de la Sarre, la htw, l’Institut supérieur franco-allemand de techniques, d’économie et de sciences (ISFATES) et l’Université franco-allemande ont été consultés.

En outre, le développement conjoint du parc archéologique de Bliesbruck-Reinheim ainsi que des  marathons transfrontaliers figuraient à l’ordre du jour.

Vous trouverez de plus amples informations sur  https://www.agz-cct.eu/agz-cct-de

https://www.sr.de/sr/home/nachrichten/politik_wirtschaft/ausschuss_fuer_grenzueberschreitende_zusammenarbeit_tagt_in_saarbruecken_100.html
https://www.facebook.com/MinisteriumfuerFinanzenundEuropa/

Partager avec les autres

Pour rester à jour
S'inscrire à la Newsletter