232

Enjeux de la mobilité des jeunes dans l’espace frontalier

Apprentissages et cursus universitaires transfrontaliers pendant la pandémie – expériences et perspectives pendant la pandémie - expériences et perspectives





 

Lundi 14 novembre, le Chef de la Staatsknazlei [chancellerie d’État] et Plénipotentiaire aux Affaires européennes du Land de Sarre, le secrétaire d’Etat David Lindemann, le secrétaire général de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), Tobias Bütow, l’auteure de l’étude, Dr. Ines Funk de l’Université de la Sarre, du master Border Studies, et Tilelli Aguenaou, étudiante dans le cursus binational d’études franco-allemandes à l’Université de Lorraine et à l’Université de la Sarre, ont discuté des effets de la pandémie COVID-19 sur la mobilité des jeunes dans l’espace transfrontalier.  Le débat a été animé par Dr. Claire Demesmay, cheffe de bureau à l’OFAJ, chargée de la formation interculturelle. Les programmes de formation transfrontaliers ont particulièrement souffert de la fermeture temporaire des frontières intérieures de l’UE pendant la pandémie du COVID-19. Comment relancer l’attractivité de ces programmes de formation ? Quels sont les processus politiques et administratifs nécessaires pour ancrer ces programmes transfrontaliers ? Ces questions et d’autres ont été discutées lors de l’événement.
 

Partager avec les autres

Pour rester à jour
S'inscrire à la Newsletter