143
Mobilité transfrontalière

De la vision à la concrétisation du projet de TER transfrontalier !

Présentation du premier TER franco-allemand

Le prototype du TER transfrontalier « Regiolis » a été présenté à Neustadt an der Weinstrasse (Allemagne) en présence des représentants des Länder Rhénanie-Palatinat, Sarre, Bade-Wurtemberg et de la France.
 

D’ici décembre 2024, les trois Länder et la Région Grand Est veulent développer un service franco-allemand de transport en commun transfrontalier. Le premier TER franco-allemand « Regiolis » desservira plusieurs localités en Allemagne et en France, notamment par la liaison Neustadt – Strasbourg. Avec un total de sept liaisons  transfrontalières directes, un « service de transport ferroviaire attractif et respectueux du climat » sera proposé, en particulier aux travailleurs frontaliers. Le nouveau service est destiné à promouvoir la mobilité transfrontalière et le tourisme local. Le nouveau TER est équipé aussi bien d’un moteur diesel que de moteurs électriques adaptés aux réseaux électriques ferroviaires allemand et français.

«Nous avons franchi un grand pas en avant dans notre objectif commun d’améliorer la mobilité transfrontalière. Cette première en Allemagne envoie un signal très fort pour l’Europe.»

Malu Dreyer, Ministre-Présidente de la Rhénanie Palatinat


«Les liaisons ferroviaires transfrontalières ont également une grande valeur ajoutée pour l’économie, l’éducation, la culture et le tourisme», a déclaré la Ministre-présidente Malu Dreyer. Cela renforce les liens entre l’Allemagne et la France. Ce projet se veut aussi être un bel exemple transfrontalier de protection du climat en Europe, il montre également comment des efforts conjoints peuvent permettre de relever des défis tels que les différents systèmes de signalisation et d’alimentation électrique.

Le projet a été désigné par l’UE comme un „flagship-project for public transport in Europe » [« projet phare pour les transports publics en Europe »]. Le développement du prototype a été financé par le programme INTERREG « Rhin supérieur ».

« Nous construisons ici localement l’Europe de manière tout à fait concrète, en réalisant ce projet de TER transfrontalier, avec la Sarre au centre, notre Grande Région continue son union et son développent. »

Anke Rehlinger, Ministre de l'économie et du Transport

Partager avec les autres

Pour rester à jour
S'inscrire à la Newsletter